Quel objectif pour votre jeu de société pour entreprises ?

« Bonjour,  je souhaite faire un jeu. Très bien et que voulez-vous obtenir avec ce jeu ? Quel objectif pour votre jeu de société pour entreprises ? »

Et c’est ici que cela devient beaucoup plus difficile. Je tiens à préciser une chose : le jeu de société pour entreprises est un outil de facilitation qui crée un mouvement auprès des joueurs. Il permet ainsi de produire le résultat visé. Si le client ne sait pas bien ce qu’il veut susciter, je ne pourrai pas lui créer SON jeu. Plus l’objectif est clair et réfléchi, plus le créateur de jeu pourra établir une mécanique ludique pertinente.

Table des matières

Un peu de culture jeu.

Avez-vous pensé un jour qu’un jeu de Cluedo est similaire à un jeu d’échecs ? Qu’un jeu de Pictionary est identique à un Times up ? Ou qu’une partie de poker vous procure les mêmes effets qu’une partie de Monopoly ?
Eh non ! Chaque jeu a ses rouages, mécaniques, ressorts qui lui sont propres, engendrant chez les joueurs des effets différents. C’est exactement le même constat en matière de jeux de société pour entreprises.

Chaque jeu de société pour entreprises (jeu de plateau ou jeu de cartes) a des mécanismes qui n’appartiennent qu’à lui et qui enclenchent un effet unique sur les joueurs. Il est donc essentiel d’évaluer quel jeu répond à votre problématique d’entreprise et à ce que vous souhaitez atteindre comme objectif.

Tous les jeux ne sont pas efficaces dans toutes les situations, mais certains jeux ou un seul le seront pour votre cas.
Bien déterminer problématique, contraintes, environnement et résultats souhaités est indispensable pour des parties à succès.

Mécanique de jeu

Deuxième point d’attention : Il y a des jeux contenant une matière brute (exemple de Lego). Cette matière va nous permettre d’exprimer un certain nombre de choses sur nous, notre objectif ou notre environnement, que ces choses soient conscientes ou non. C’est un style de jeu.

Chez LudhaBreizh, nous créons différemment.  Nous parlerons de jeux opérationnels, comme dans la vraie vie : les jeux de société pour entreprises LudhaBreizh sont construits pour lever des points de blocage de thématiques opérationnelles (communication, relation client, vente, management, conduite du changement) dans les entreprises et chez leurs collaborateurs. C’est pourquoi sur la thématique de vente par exemple, notre premier jeu Objectif Objections a tout naturellement porté sur la réponse à l’objection (très performant en management et communication relationnelle en entreprise aussi). Sur la thématique de la réclamation, avec le Réclama’Jeu nous avons choisis de traiter « comment faire tomber la montée d’adrénaline de l’autre »,  point trop souvent oublié et pourtant essentiel.
La mécanique du jeu crée alors un mouvement, les joueurs s’emparent de la partie et s’engagent pleinement dans ce mouvement. Le jeu fait tomber les défenses. Rappelez vous quand petits nous disions « et on aurait dit que j’étais pas mort ». Dans le jeu tout est possible, fluide et joyeux ! Chaque joueur expérimente librement. Ensemble ils produisent (argumentaire, book de réponses à l’objection etc.). Ils créent en adhérant naturellement à la démarche. Et hop ! Plus de blocage ! Nous établissons un champ d’apprentissage où la nature identitaire n’entre pas en ligne de compte, et c’est ce qui fait que ça marche !

L'objectif, la différence qui fait la différence.

Troisième point d’attention : deux jeux peuvent intervenir sur la même thématique mais pas de la même manière. Comparez le Trivial Poursuit à I Know ou Timeline. Ces trois jeux vous évaluent et vous perfectionnent en terme de culture générale mais avec des différences notables. Le premier se limite à un système de question-réponse. Le deuxième y allie paris sur les autres joueurs et ordre pour répondre (donc on peut gagner en étant le moins bon en culture générale, j’adore !-on y récompense ainsi d’autres formes d’intelligences). Le troisième y apporte une autre dimension (et là en l’occurrence c’est la ligne du temps) pour vous aider à répondre. Trois démarches différentes créant trois ambiances de jeu différentes provoquant une motivation au jeu et un effort dans l’apprentissage différent à chaque fois.

Nous allons retrouver les mêmes écarts en matière de jeu de société pour entreprises : on peut connaître une technique mais ne pas savoir la mettre en pratique ou ne pas avoir l’attitude qui va avec ; on peut connaître une attitude ou une compétence et ne pas avoir envie de l’exprimer dans sa mission au quotidien. Le jeu va, grâce à sa mécanique et à sa matière, aller plus ou moins loin dans la démarche d’apprentissage. C’est pourquoi chez LudhaBreizh nous avons choisi d’intervenir sur le savoir mais également sur le savoir faire, le savoir être, le ressenti et la motivation au changement. Et vous, qu’aimeriez-vous atteindre comme objectif avec vos collaborateurs pour le contexte actuel ?

Et n’oubliez pas la cerise sur le gâteau, le jeu génère de l’enthousiasme !
Alors pour une bonne fin d’année, jouez ! … et choisissez bien vos jeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page