Le paradoxe des mots est qu’ils ne représentent que 7% de l’impact de nos messages en face à face. Si peu ! Et pourtant parfois si marquants !

Quelques principes à se remémorer afin de construire des relations de qualité. 😉