A la fin du XIXème siècle , pour Taylor, « aussi unique chaque employé pût-il lui sembler, une entreprise ne devait pas adapter son système à ce dernier, mais plutôt embaucher des « hommes moyens » adaptés à son système. * « Une entreprise composée d’individus de qualité médiocre, travaillant conformément à des politiques, des projets et des procédures découverts en analysant les données fondamentales de leur situation, se révèlera plus performante et plus stable qu’une entreprise constituée de génies dont chacun est guidé par son inspiration », affirma Taylor. » **

Plus de 100 ans que la standardisation s’insinue dans nos têtes et nos coeurs. Aujourd’hui c’est toute une société qui explose, l’individu crie sa différence, sa valeur : burn-out en entreprise mais aussi burn-out de l’enfant, des parents, de la mère, début de reconnaissance de ceux que vous appelez les zèbres, les surefficients mentaux, les hauts potentiels …, tout simplement des individus ne supportant plus le moule trop étroit que la société leur impose …

Loin de l’égoïsme que l’on accuse régulièrement depuis quelques décennies, l’individu vibre, respire, aime être ouvert au monde et aux autres. Il est temps d’ouvrir la cage et de le laisser s’exprimer, s’additionner et créer. Il est temps de lui faire confiance. Les signes sont clairs : on parle d’entreprise libérée, de Bleu Blanc Zèbre, de bien-être au travail, d’Ecole 42, d’envie d’apprendre autrement, plus librement, plus naturellement, avec la vie, le pétillant, la conscience de son essence et de faire partie d’un tout en constante évolution, à créer dans le respect des autres, de soi et de notre terre.

Nous étouffons sous la tyrannie de la norme, cette moyenne qui nous fait ressentir moins bien que les autres, pas assez ou trop, qui nous poussent à être normal ou qui gonflent nos égaux et nos peurs à vouloir être au-dessus ! On ne peut « processer » les parcours humains, on ne peut modéliser la façon d’interagir entre nous … à chaque fois nouveau, à chaque fois différent …

Chaque être vivant est unique. Chaque individualité sur cette planète a quelque chose de beau à offrir au monde. Chacun des membres de l’entreprise a quelque chose de beau à lui offrir, à offrir aux autres et à lui-même. Le monde est en constante évolution, la vie est un mouvement, seuls les vivants, les « vibrants » peuvent entretenir ce mouvement perpétuels de vie, et créer, recréer, avancer, évoluer.

Vous êtes encore sceptique ? Alors faites-les jouer, faites-les vibrer et vous découvrirez cette belle alchimie si merveilleuse à l’oeuvre !

L’aventure du jeu est en marche …

 

* Todd Rose, La tyrannie de la norme (L’Esprit d’ouverture, 2017)

** Taylor Society, Scientific Management in American Industry (New York : Harper & Brothers, 1911)